Prometheus la critique

Un petite minute de silence pour nous, fans d’aliens qui sommes confrontés au pire fanfic de l’histoire du cinéma. Je dis fanfic car sérieusement qui de sensé ou de un tant soit peu geek ou amateur de science fiction peu avoir écrit ce film. Ridley Scott n’a clairement pas évolué dans la science fiction depuis Alien premier du nom, qui était le plus mou de la série soit dit en passant et comme on le verra plus tard il aurait clairement du rester sur le registre des péplums.

Une parodie de film de science fiction.

Le début du film est un mix minable du début de Stargate ou du cinquième élément. Comme si tous les films devaient commencer de la même façon, comme si il fallait absolument une séquence qui évoque des films cultes pour faire passer la pilule de cette parodie. Car on en est là, dans une surenchère de concepts mélangés dans une caricature d’un genre nouveau, la caricature à 200 million de dollar.

Des thèmes bien connus de la science fictions mis à sac

Pourquoi passer d’un concept assez simple où des méchants Aliens attaquent des gentils humains à :  » les gas on va faire un mix de tous les films de science fiction de ces 20 dernières années  » de Splice à Star Trek en passant par Solaris et Resident Evil rien n’est épargné dans cette folie meurtrière qu’avait Ridley Scott.

Si vous lisez ces lignes et que vous pensez que vous venez de voir un film de science fiction détrompez vous, il ne s’agit que d’un film de série Z où l’amalgame des clichés est tellement décousu. Que même après avoir vu le film le cerveau essaye encore de démêler  un scénario complètement ridicule et une intrigue misérable. Au final au bout de 2 heures rien n’a avancé, les personnages creux continuent de faire des « Tiens si je touchais ce truc visqueux ça a l’air marrant » ou « Pour fuir un truc qui tombe dans ma direction je dois courir dos à lui ».

On est geek ou on l’est pas

Oui je suis allé voir le film, oui je sais vous fans de la première heure vous irez voir ce film également. Le propre du fan est soit d’adorer soit de détester quand on touche à ce qu’il aime. Personnellement j’ai détesté, surtout à cause de l’enthousiasme pré visionnage qui est retombé tout de suite.

Conclusion :

Moins bien que Alien vs Predator 2 (et je ne suis pas méchant)

Maintenant regardez la vidéo sur les entreprises Wayland industries vous ne serez pas déçus ( elle n’est pas dans le film )

(Fausse) Surprise : comme un malheur n’arrive jamais seul Ridley prépare le 2, chic chic encore des heures de trashtalking en perspective.

 



2 Commentaires pour "Prometheus la critique"

  1. Pruneauxyz 21/06/2012 à 21:53 - Reply

    Heben, tiens ! On est deux finalement à avoir vu le même film ? Parce que, à ce que j’ai lu un peu partout ( presse officielle comprise), tous les autres ont eu la chance de voir un chef-d’œuvre visionnaire avec des vrais bouts de philosophie dedans… C’est dingue la vie: on nous aurait guidé vers la mauvaise salle, alors ?

  2. Fabien 21/07/2012 à 21:51 - Reply

    Nooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon !
    Prometheus est la pire daube qu’il m’ait été donné de voir au cinéma depuis des années, 2 heures très douloureuses entre intrigue insipide, personnages sans intérêt, effets spéciaux ratés et incohérences de scénario.
    Je n’évoquerai pas les multiples fins successives, pire les unes que les autres (et avec une gradation qu’on imaginait impossible dans le pire du pire) alors lire qu’il y aura peut-être un 2 me glace le sang !!

Envoyez un commentaire