Hunger games, le film !

Avant première de Hunger Games à Paris le 15 mars !

C’était la folie sur les champs pour l’avant première de Hunger Games, plusieurs centaines de personnes attendait le cast à Paris pour l’occasion et des milliers étaient déjà rentré dans les salles à l’arrivée des acteurs. Un événement geek qu’il ne fallait pas rater ! Le Gaumont Marignan avait prévu 5 salles pour l’occasion toutes pleines à craquer. Ce n’est pas faute d’avoir essayé de soudoyer les vigiles de l’évènement pour obtenir leur broche de geai moqueur !

Ceux qui n’ont pas lu le livre vous aurez le droit à une petite récap : l’histoire ce passe dans une terre post apocalyptique, un seul continent émerge le Panem qui a pour capitale la ville de Capitol qui asservi 12 districts dans lesquels les habitants vivent dans des conditions déplorables. 74 ans avant notre histoire les 13 districts se sont soulevés mais la rébellion c’est vite faite écrasée et le 13 ème district a été complètement éradiquer. Pour rappeler leur suprématie sur les habitants des districts le Capitole a lancé un « jeu » télévisé les Hunger Games. Tous les ans chaque district doit présenter un garçon et une fille pour les jeter dans l’arène du Hunger Games, sur les 24 un seul peut survivre. Le synopsis est assez proche de Battle royale mais c’est le seul point commun, le livre est culte car l’histoire est béton les personnages sont très attachant et ont des caractères bien affirmés et les monde tel qu’il est décrit est proche de la science fiction.

Bande annonce de Hunge games :

ATTETION SPOILER

Différences entre le film et le livre de hunger games :

Pour ceux qui on lu le livre on s’aperçoit vite que des choix de coupures on été fait. Madge n’existe tout simplement pas. L’entraînement est fait par tout le monde et le moment ou ils doivent passer devant les juges est quasi public. La jambe de peeta est en parfait état à la fin du film et cela m’a particulièrement choqué. Rue n’apparaît que pendant 5 minutes, je ne parles même pas de tresh. Disparu la côte de maille et donc l’agonie de la fin dure 20 secondes top chrono. Les monstruosités génétiques sont tous pareilles et ne représentent plus chacun des membres tombés au combat.

Alors oui je vois plein de défauts et quelques incohérences mais je vois surtout la représentation d’un livre qui ma beaucoup plu au cinéma et je suis plus que conscient que le passage du livre au film est très compliqué, surtout pour un bon livre. Certains journaux titraient hunger games a réussi là ou Harry Potter et twilight ont échoués mais personnellement la dernière version longue du premier film de Harry Potter m’a à peu près satisfait. Donc oui je recommande le film à tous mais je conseille fortement de lire le livre avant d’aller voir le film car il le complète assez bien. Il apporte une vue différente de l’histoire, comme si on suivait nous aussi les 74 èmes Hunger Games.



Envoyez un commentaire